e-reputation

Crédits: coachinterwoven.fr

Aujourd’hui nous allons parler de l’e-réputation et plus particulièrement de la façon de la mesurer (comment et avec quels outils).
Qu’est ce que la e-réputation ? Eh bien comme vous pouvez le deviner ce terme correspond à votre réputation sur internet.

Les auteurs du livre “E-Réputation: méthode et outils pour les individus et les entreprises” nous donnent cette définition :

« L’e-réputation est l’influence que produisent les informations disponibles sur Internet vous concernant vous-même, votre organisation ou vos produits. Ces informations peuvent prendre différentes formes : avis, articles, photos, vidéos, etc. »

Ainsi à l’ère 2.0, toutes les traces numériques que vous laissez sur Internet contribuent à vous constituer une réputation. Eh oui, comme au collège ou au lycée tout ce que vous faites est jugé et peut même entrainer des rumeurs sur vous !

L’e-réputation n’est donc pas seulement  une valeur qui repose sur des faits ou des choses que l’on peut mesurer, mais aussi sur un jugement, une appréciation de vous par vos pairs et vos contacts.

Vos « ennemis » peuvent donc “lancer des rumeurs” sur vous et vous constituer une réputation que vous jugerez fausse. C’est le cas d’un chef d’entreprise qui en 2014 découvre sur Facebook et internet des rumeurs l’accusant d’être un drogué et un escroc. Cette histoire a été très loin car il a découvert en effet de faux comptes Facebook à son nom et qui le faisaient apparaître avec une identité d’escroc .Ce chef d’entreprise a perdu ses clients et son entreprise et a alors décidé d’entamer une procédure pour usurpation d’identité. Il découvrira plus tard qu’il s’agissait d’un ancien associé qui lui en voulait pour une dette de 2000 euros. Ce cas est très intéressant car si ce chef d’entreprise avait surveillé son e-réputation, il se serait rendu compte bien plus tôt de l’existence de ces rumeurs et aurait pu prévenir l’apparition de traces négatives qui lui ont coûté très cher.

Mais alors, comment surveiller notre réputation, et surtout comment la mesurer ?

Contrôler son e-réputation est un travail assez complexe (qui peut même s’avérer fastidieux) et qui ne s’effectue pas en quelques minutes. Il faut mettre en place une veille informatique c’est-à-dire une recherche sur ce que l’on dit de vous. Effectivement, pour les personnes peu présentes sur internet cela ne sera pas compliqué car très peu de choses sont dites sur elles. En revanche, pour une personnalité publique comme une célébrité, un grand patron ou même une blogueuse, beaucoup de sites Internet ou de réseaux sociaux peuvent les mentionner c’est précisément là que la tâche se complique.

Il est donc important que vous utilisiez des outils tels que :

tweet beep

Tweet Beep (recherche de tweets concernant une personne, tweet dans laquelle elle est citée ou tweet qu’elle a écrit).

pikanews

Pikanews.com (recherche de retombées presse dans lesquelles vous êtes cités).

 

tineyesTinyeye.com (recherche d’images).

  

tikimeeTiki’mee (analyse de  votre présence sur le web).

docteur tweetyDocteur-tweety.com (recherche de contenu sur Twiter).

google

– La recherche Google permet également de (découvrir avec exhaustivité toutes vos traces et aussi si vous avez un ou plusieurs homonymes).

Petite astuce : pour une recherche Google efficace, n’écrivez pas le nom de la personne que vous recherchez, tapez plutôt son nom+prénom, en insérant un + Google ne cherchera que les articles ou sites ayant ces 2 mots et vous éviterez ainsi tout les articles ayant juste le nom ou le prénom.

Au regard de ces recherches si vous trouvez beaucoup plus de traces négatives que positives, n’hésitez pas à publier du contenu que ce soit sur un blog, des commentaires sur des posts publiques de Facebook, via votre compte Twitter, ou encore par le biais d’Instragram. Plus vous publierez, plus vous créerez des résultats et plus vous contribuerez à enterrer les commentaires ou les articles négatifs sur vous. Lorsque vous faites une recherche Google, vous ne vous intéressez qu’aux premiers résultats, et bien là c’est le même principe, plus vous publierez et plus les commentaires négatifs disparaitront dans les résultats des 2èmes ou 3èmes pages.

N’oubliez jamais qu’un recruteur avant un entretien peut vous “googleliser” et ainsi se faire une idée sur vous avant de vous rencontrer (en 2013 près de 90% des recruteurs l’ont fait). Il est donc très important de faire attention à l’image que l’on donne même si nous ne sommes pas des personnages publics.

Il est effectivement difficile de gérer notre e-réputation lorsque nous ne sommes pas des experts d’internet mais voici quelques conseils pour entretenir votre e-réputation et ne pas la subir :

1– Essayez d’enterrer les commentaires négatifs voire même de contacter la CNIL si les contenus portent atteinte à votre image ou à votre vie privée. Google a mis en ligne un formulaire permettant de faire une demande de suppression de données. (http://lc.cx/js8)

2– Ajuster vos paramètres de confidentialité afin que seuls vos amis voient par exemple une photo de vous en soirée et non les recruteurs.

3– Afin d’éviter les risques de piratages de vos comptes, changez régulièrement vos mots de passe.

4– Soyez présents au maximum et n’oubliez pas de mettre vos liens de blog, Facebook, twitter, sur chaque compte.

5– Valorisez vous tout en restant en accord avec vous-même et ne mentez pas.

6– Séparez votre vie personnelle de votre vie privée par exemple avoir un profil Linkedin pour les enjeux professionnels et Facebook pour votre vie privée.

Comme vous l’aurez compris le boom d’internet a modifié les pratiques. En effet, il est très simple maintenant de publier des avis négatifs en quelques minutes. Il est donc important que vous soyez une personne très présente ou non sur le web, de bien gérer votre e-réputation. Certaines entreprises l’ont bien compris comme iprotego, youseemii, sosereputation et se sont lancées sur ce marché. Vous pouvez donc faire appel à ces sociétés qui vous feront un audit de présence de digitale et vous proposeront des solutions pour vous aider.

Alors prenez en main votre destin et faites attention à votre e-réputation. Elle ne tient qu’a un fil ou plutôt qu’à un clic !

Sources :

  • E-réputation : Méthodes et outils pour les individus et les entreprises http://lc.cx/KQj
  • L’e-réputation : définition, caractéristiques, enjeux http://lc.cx/KQ9
  • Cours numéro 6 ESG M1 Classe 15 (année 2014 _ 2015) « e-reputation »
  • On lui a volé sa vie sur facebook http://lc.cx/jsw

————
Auteure de cet article

alexandra

 Alexandra Tauxe
Etudiante en master 1 communication et médias à l’ESG Management School. Actuellement en recherche de stage dans le domaine de l’évènementiel. De nature joyeuse et curieuse, je suis passionnée par l’univers des contes de fées.

(Article lu 3935 fois)

2 réponses
    • Carole Blancot
      Carole Blancot dit :

      Bonjour Timmy, Merci pour ce commentaire.
      Les liens de l’article viennent d’être vérifiés et en effet, certains menaient à une erreur 404 en raison de leur dépublication depuis la date de parution de l’article. Nous venons de supprimer ceux-ci et n’avons conservé que ceux qui fonctionnent encore.

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour valider votre commentaire... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.