photo-710x270

Dans un contexte économique de plus en plus difficile, trouver du travail s’avère être une tâche fastidieuse.
Mais ne baissons pas les bras, les réseaux sociaux peuvent nous aider !

Voici 3 conseils qui vous aideront à mieux utiliser les réseaux sociaux afin d’optimiser votre recherche  de stage et/ou d’emploi :

  • Etape 1 : Inscrivez-vous sur les réseaux sociaux

Tout d’abord, pensez à mettre vos CV en ligne sur des sites d’emploi.
Vous ne savez pas lesquels ? Pôle emploi, Monster, Apec, Cadremploi, Doyoubuzz, l’Etudiant et autres, seront alors vos meilleurs amis.
N’oubliez pas également que les réseaux sociaux professionnels peuvent aussi s’avérer être très utiles, nous penserons plus précisément à LinkedIn et Viadeo.
Mais ce n’est pas tout, portez une attention particulière à vos réseaux sociaux, beaucoup n’y pensent pas, mais des offres d’emploi y sont fréquemment diffusées ! Alors, rendez-vous sur Facebook et Twitter !

  • Etape 2 : Différencier votre vie professionnelle de votre vie privée

Il paraît aujourd’hui inconcevable de ne pas avoir un profil professionnel sur les réseaux sociaux. Mais attention, n’oubliez pas que les réseaux généralistes tels que Facebook ou Twitter peuvent constituer une barrière durant un recrutement. Pour éviter d’être pénalisé(e) par eux, prenez le soin de différencier votre vie professionnelle de votre vie privée.
Comment ? Créez plusieurs profils, pour disposer :

  • d’un profil « privé » dans lequel apparaitront peut-être des photos de vous en famille, en vacances ou en soirée,
  • d’un profil « professionnel » pour lequel votre sérieux et votre e-réputation seront vos meilleurs alliés.

S’inscrire sur les réseaux sociaux est une bonne chose, mais évitez tout de même de multiplier les réseaux, à moins d’être prêt(e) à les compléter parfaitement et à les mettre à jour régulièrement (évitez les informations contradictoires entre eux!). Privilégiez donc un profil bien réfléchi qui mettra vos qualités en avant. Il est essentiel que votre orthographe soit irréprochable.En optant pour cette solution, vous devez être prêt(e) à animer plusieurs comptes sur Twitter et Facebook et à respecter deux lignes éditoriales distinctes pour bien cliver les informations qui relèvent de votre vie personnelle et celles qui relèvent de votre vie professionnelle. Plus facile à dire qu’à faire ? Peut-être…

Il est à noter que certains animent leur compte de façon “Pro-Perso” et d’autres, de façon “Perso-Pro”, en mixant habilement la proportion des actualités diffusées. Ils parviennent ainsi à mieux se différencier en donnant une image d’eux plus authentique, moins rigide, plus originale. Cette stratégie peut s’avérer payante à condition de maîtriser parfaitement le fonctionnement des médias sociaux et le référencement de leur contenu, ainsi que l’image de soi que l’on souhaite véhiculer.

  • Etape 3 : Prenez en compte la spécificité de chaque réseaux

N’oubliez pas que chaque réseaux a ses propres spécificités. Exploitez celles-ci pour mettre en avant vos atouts et faire la démonstration de votre connaissance des fonctionnalités et des vocations de chaque média social utilisé. Mais comment ?

  • Twitter : montrez que vous êtes intéressé(e) par l’actualité, car vos abonnements reflèteront votre personnalité et vos centres d’intérêts. N’hésitez donc pas à tweetter (ou liker) le compte de la société que vous voulez intégrer, mais surtout, tentez de rentrer en contact avec elle habilement !
  • Réseaux professionnels : mettez une photo simple, professionnelle et récente. Portez une tenue adéquate et pensez à adopter une expression du visage appropriée. 

Les réseaux sociaux permettent aux recruteurs de découvrir certaines de vos qualités (mais aussi vos défauts!). Par l’usage de certains mots clés, le contenu du champ de vos compétences, les liens pour vous contacter, votre style de rédaction, vos aptitudes en matière de synthèse ou encore par votre créativité, vous pourrez donner envie à un recruteur d’entrer en contact avec vous.

  • 48% des recruteurs déclarent se renseigner sur le candidat en le « googlant », c’est-à-dire en tapant ses nom et prénom dans le moteur de recherche Google, afin d’y récolter le maximum d’informations le concernant. Cela peut passer par des forums, des blogs, des réseaux sociaux… 
  • 56% des recruteurs affirment intégrer les réseaux sociaux dans leur processus de recrutement, ce qui n’est pas à négliger. Ils favorisent tout de même les réseaux professionnels tels que LinkedIn et Viadeo.

Prenez donc le temps de soigner vos réseaux sociaux, afin qu’ils puissent être vos alliés durant votre recherche d’emploi !

Sources :

———————-

lyndaLynda HOANG
Stagiaire chargée de communication et de marketing chez SpotPink. Actuellement en 2ème année de Techniques de commercialisation, je m’intéresse fortement à l’évolution des réseaux sociaux et à leur impact sur notre génération. Je suis également passionnée par le graphisme et par tout ce qui touche aux logiciels de montages vidéos/photos.
Contactez-moi via Twitter : @lynda_HG
Facebook : Lynda Hoang

(Article lu 2373 fois)

3 réponses
  1. Avatar
    Megan Earl dit :

    Ce sont des bons conseils. J’ai plusieurs amis qui ont trouvé du travail grace aux réseaux sociaux. S’inscrire sur les réseaux sociaux est évidemment une bonne chose. Je suis en train de chercher du travail et les réseaux sociaux me semblent très utiles. Mais pourquoi doit-on éviter tout de même de multiplier les réseaux ?
    Megan | http://www.garoy.com

    Répondre
    • Avatar
      Christophe Godingen dit :

      Bonjour Megan,
      Dans le cadre de votre recherche d’emploi il faut évidemment privilégier les réseaux sociaux professionnels tels que LinkedIn ou Viadéo. Les recherches automatiques par mot clefs, secteurs et postes recherchés fonctionnent très bien. Si effectivement vous multipliez votre présence sur ceux-ci, ou d’autres, il faut bien veiller à ce que les informations vous concernant soient identiques sur les deux. Que vous faites les mises à jour sur l’ensemble. De même avec les réseaux sociaux plus généralistes. Ainsi vous pouvez avoir une stratégie de présence en participant à plusieurs forums sur les réseaux professionnels, relayer ces informations et les vôtres sur votre compte twitter et/ou une page pro sur facebook et encore plus si vous avez un blog « pro-perso »
      Une stratégie moins ambitieuse peut se révéler payante également. Ne dit-on pas que le « mieux est l’ennemi du bien ? »
      Dans tous les cas un recruteur verra toujours d’un bon œil votre implication, votre sérieux, la pertinence de de vos contenus et la cohérence que vous donnez à votre action.
      La vraie seule limite est votre capacité à gérer votre présence de manière harmonieuse et logique, dans ce cas, « It’s a real full-time job »

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour valider votre commentaire... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.