Le boom des Réseaux Sociaux d’Entreprise (les #RSE)

Fort du succès des réseaux sociaux du grand public tels que Facebook, Twitter, Instagram, etc., les entreprises s’y mettent aussi. Parallèlement au développement de l’usage de tels réseaux sociaux au travail, les réseaux sociaux d’entreprises (RSE) connaissent un franc succès.

Mydéclic Renault

My Declic Renault (didiermassot.com)

Qu’est-ce qu’un réseau social d’entreprise ? C’est simple, c’est une sorte de « Facebook » créé pour, et parfois même, par les entreprises.

Aujourd’hui le concept se développe et on observe un boom des RSE depuis 3 ans. Plusieurs entreprises sont concernées. Certaines ont créé leur propre réseau comme Renault avec MyDéclic et d’autres souscrivent à des réseaux comme Yammer qui est notamment utilisé par AirFrance.

Quels intérêts ont les entreprises à développer des RSE ?

Ce qui fait la force d’une entreprise c’est sa communauté et sa cohésion. Quoi de mieux qu’un réseau social pour réunir plus facilement tous les collaborateurs.

Nous vous donnons ici 3 principales raisons de mettre en place des RSE au sein des entreprises :

  1. Développer la culture d’entreprise

Les RSE permettent aux entreprises d’exprimer leur culture d’entreprise, et de fédérer les collaborateurs.

En effet, les interactions entre ceux-ci vont augmenter et s’accélérer. Ils pourront partager sur le réseau social ce qu’ils aiment, organiser des événements entre collègues, poser leurs questions… L’on remarque que plusieurs groupes se créent pour des équipes sportives notamment (tournoi de football par exemple). Cela permet de renforcer voir de créer le sentiment d’appartenance. C’est aujourd’hui un sentiment très important et il l’est certainement d’autant plus dans les entreprises dans lesquelles la communication interne ou le lien social sont mis à mal. Cela permet aussi d’instaurer une notion de bien être au sein de l’entreprise, de motiver et de fidéliser les employés. Il est en effet plus difficile de quitter une entreprise où l’on se sent bien. Ce sentiment d’appartenance est amplifié lorsque les employés ont l’opportunité de s’exprimer librement, mais aussi de participer à plusieurs projets, peu importe leur niveau hiérarchique dans l’entreprise.

  1. Générer l’innovation

Le fait de pouvoir participer à plusieurs projets permet aussi d’innover et de trouver des solutions plus facilement. L’intelligence collective est activée avec les RSE. Que ce soit pour régler les petits tracas du quotidien ou bien pour régler des problèmes plus conséquents, les RSE sont une véritable source d’inspiration et un levier de passage à l’action.

Et cela n’est pas un hasard ! Les communications sont plus rapides et peuvent impliquer un plus grand nombre de personnes. On va ici inciter les employés à participer, et ainsi développer l’innovation participative : plus d’idées plus rapidement. Un outil de brainstorming collectif tel que StormBoard, par exemple, peut également être une bonne option.

Une plus grande place est donnée aux idées des salariés qui peuvent désormais participer à tout développement ou lancement de produit, voire même devenir une source d’inspiration et de développement d’idées nouvelles. Sans oublier, que lorsque que l’employé a participé au projet, un sentiment de fierté peut l’amener à recommander et à partager l’information.

  1. Faire progresser les relations transversales

Les réseaux sociaux d’entreprises peuvent aussi favoriser les relations transversales, et encourager les différents types de communication. En effet, grâce à ce que les employés postent sur le RSE, les managers peuvent anticiper les problèmes et communiquer sur ce réseau. C’est alors une communication plus directe (bien que formelle) qui s’installe. Le nombre d’e-mails peut aussi être considérablement réduit, voire réduit à néant à long terme.

L’on remarque cependant que pour les entreprises internationales la barrière de la langue reste un problème pour plusieurs employés.

Enfin, le RSE favorise la prise d’initiative. Le réseau social permet aux employés de s’exprimer plus librement et de participer au projet comme nous l’avons dit précédemment, mais il permet aussi de prendre part plus facilement à la vie de l’entreprise et ainsi de guider sa prise d’initiatives.

Le boom des réseaux sociaux n’est pas un phénomène anodin. Il représente sans doute une des tendances lourdes du futur de la communication interne au sein des entreprises. Ils présentent beaucoup d’avantages et permettent aux employés de bien dissocier leurs vies professionnelle et privée sur les réseaux sociaux.

Attention, les adopter représente un coût. Il existe des forfaits comme pour les réseaux tels que Yammer, ou même bientôt Facebook mais, pour l’entreprise qui créé son propre réseau social interne il faut s’attendre à un coût élevé et un délai de conception et de déploiement. Ce fut d’ailleurs le cas pour Renault avec Mydéclic, créé en 2012 par Michel Ezran : un travail de 4 ans en amont. Il est aussi important pour les entreprises internationales de faire attention aux législations en place dans les pays où le réseau est utilisé.

Notons aussi que fort du succès des RSE, certaines universités proposent désormais un réseau social à leurs étudiants. Plus d’info sur : États-Unis : des réseaux sociaux qui simplifient la vie des universités – Educpros http://ow.ly/KP6P6

Voici quelques exemples de succès de RSE :

  • Auchan : Euréka, des débuts difficiles, mais aujourd’hui plus de 40 communautés métiers (avec des vidéos de conseils, etc.) et 30 000 collaborateurs concernés.
  • Renault : Mydéclic avec 50 communautés (dont 80% sont professionnelles et 20% sont plutôt privées, avec des communautés de sportifs par exemple) : 6000 utilisateurs sur 13 000 collaborateurs.
  • Air France : Yammer pour le partage d’expérience, mais aussi la formation.

    yammer logo

    Yammer Logo (Wikimédia)

  • Allianz: Bluewiki afin de faciliter la circulation des données de veille juridique.

Sources

——————————

Auteure de ce billet :

Marine nedellecMarine NEDELLEC
Etudiante à l’ESG Management School (PSB depuis peu), 1ère année de master Communication et média. Je suis attirée par l’événementiel. J’aimerai en faire mon métier. Je recherche actuellement un stage dans ce domaine.

(Article lu 3395 fois)

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour valider votre commentaire... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

WordPress spam bloqué par CleanTalk.