Quelle place pour les #jeunes ?

Depuis quelques temps, les jeunes ont pu constater que le monde professionnel se transforme de façon significative. Avec l’accroissement de l’utilisation des nouvelles technologies, de nombreux secteurs connaissent un fort développement tel que l’ingénierie, offrant ainsi de nouvelles opportunités d’emploi. De plus, l’essor des médias sociaux, devenus omniprésents notamment chez les jeunes, permet une évolution du marché de l’emploi vers des métiers axés autour du e-commerce (community management, marketing, communication, publicité…).

Les cursus qui attirent les jeunes

784496_95810350

De nombreuses portes se sont ouvertes aux futurs étudiants pour les aider à trouver leur voie et ainsi mieux orienter leurs études. Un jeune a le choix entre différents types d’établissements tels que la faculté, l’école ou encore la classe préparatoire. Chaque structure estudiantine se distingue par sa renommée, sa durée, son prix, ses opportunités d’emploi… Nombreux sont les étudiants qui se perdent dans leur parcours avant de réellement trouver leur voie professionnelle. Si certains d’entre eux changent totalement de voie une voire plusieurs fois, c’est pour finalement espérer trouver le cursus d’études qui leur correspond le mieux.

L’agence Quatre Vents a publié un palmarès qui se base à la fois sur les entreprises qui font fantasmer et sur celles qui ne recrutent pas en France comme Google. Cette étude révèle les employeurs de référence pour les jeunes diplômés tels que Microsoft, Total, L’Oréal, Airbus Group et Nestlé. Nous remarquons ainsi l’attirance des étudiants pour des grands groupes à échelle internationale.

Les jeunes font leur premier pas

Pour un jeune, le premier pas dans la vie professionnelle est souvent source de stress. Pour accéder à plus de sérénité, les étudiants doivent mettre toutes leurs chances de leur côté. La première étape consiste à créer son curriculum vitae, avec toutes les informations nécessaires pour attirer l’attention des employeurs (Cf : Le CV, un bon moyen de se faire remarquer).

Pour accompagner le CV, il est impératif d’écrire une lettre de motivation type, qui peut être ensuite être adaptée à chaque employeur (contrairement au CV qui ne connaitra que quelques éventuelles adaptations mineures).

Ensuite, arrive un des moments les plus stressants de la vie d’un jeune diplômé : l’entretien d’embauche. L’heure de la confrontation avec l’employeur a sonné ! Pour accroître ses chances de réussite, une préparation intense est vivement recommandée pour éviter toutes erreurs d’improvisation. La dimension psychologique est tout aussi importante pour être recruté. Il est préférable d’avoir confiance en soi et en ses capacités. Vous retrouverez dans les sources ci-dessous, un article donnant quelques conseils pour passer un entretien d’embauche.

Finalement, arrive la réponse tant attendue à l’entretien d’embauche passé. Dans le meilleur des cas, la vie active commence ; dans le cas contraire, il faudra persévérer dans la recherche d’emploi et ne pas se décourager lors des entretiens suivants.

N’oublions pas que le stage, est une expérience professionnelle à ne pas négliger. En effet, il fait partie intégrante de la formation et ajoute de la valeur à son CV !

lightbox                              lightbox                              lightbox

La place des jeunes au sein de l’entreprise

Voilà, vous y êtes ! Vous avez mis un pied dans l’entreprise, prêt à tenter une nouvelle expérience.

1258281_74739780Vous vous apprêtez à rencontrer de nouvelles têtes, à vivre en société

Vous allez également être formé, dans l’objectif de connaître le fonctionnement de l’entreprise, ses produits, ses services, sa culture et aussi ses règles respectées par chaque membre.

L’arrivée d’un jeune diplômé peut être très appréciée ou au contraire mal vécue. Le jeune peut être considéré comme “insuffisamment formé” ou comme une personne en qui on ne peut avoir confiance dans l’atteinte d’objectifs. Pourtant, le nouvel employé peut apporter “une nouvelle jeunesse” au sein de l’entreprise.

bfd5c8e440

Les entreprises font-elles confiance aux jeunes ? – Apprentis d’Auteuil http://ow.ly/ywNdK

Pour conclure, le jeune doit savoir s’adapter à l’environnement global de l’entreprise qu’il intègre, et démontrer une grande motivation.

Et puis, si le jeune ne souhaite pas ou ne parvient pas à intégrer l’entreprise d’un autre, il peut aussi créer la sienne !

Sources

——————————–
Auteure de ce billet
Chrystale Leray

Chargée de communication stagiaire chez SpotPink. J’y effectue un stage de deux mois pour terminer ma seconde année d’école de commerce, l’ISEG Marketing & Communication. Avec une préférence pour la communication, ce qui m’intéresse plus sensiblement est l’influence des nouvelles technologies sur le monde mais également le côté psychologique. De nature curieuse et joviale, je suis passionnée de musique, de cinéma mais également de voyages. Vous pouvez me contacter via Twitter : @ChrystaleLeray. Je signe mes tweets par ^Ch

(Article lu 1579 fois)

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour valider votre commentaire... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

WordPress spam bloqué par CleanTalk.