1ère et 4ème de couv. "Patron ou voyou"

Le livre du mois ! Le témoignage d’un patron de PME Française…

1ère et 4ème de couv. "Patron ou voyou"

1ère et 4ème de couv. “Patron ou voyou”

“Comment le « système » a achevé une entreprise malade avec bonne conscience”

  • Catégorie : Témoignage
  • Date de publication : Septembre 2014
  • Editeur : Atramenta
  • ISBN : 978-952-273-455-6
  • Format broché au prix de 13,50 € sur le site de l’éditeur (expédié sous 3 à 5 jours ouvrés, livraison gratuite en France).
  • Format ebook au prix de 7,99 €.

Biographie de l’auteur :

Franck Levouillout (pseudonyme) est chef d’entreprise depuis 1997. Il a dirigé diverses entreprises industrielles et de services, d’abord dans des groupes internationaux, puis à son propre compte depuis 2003, année lors de laquelle il a monté un groupe industriel de quelques centaines de personnes. Parmi ces entreprises, il a mené tant des développements que des restructurations, parfois drastiques. Ingénieur de formation et titulaire d’un MBA aux Etats-Unis, il a auparavant exercé diverses fonctions allant de l’encadrement commercial au conseil en stratégie avant de prendre des directions générales.

Si cet essai a été écrit par un auteur qui publie sous pseudonyme, c’est parce qu’il dénonce, avec des propos plutôt acerbes et parfois acides, l’intervention d’acteurs extérieurs dans une opération de sauvetage d’une entreprise qui, dans un contexte de redressement judiciaire, s’en trouve perturbée.

Ainsi, pour les besoins de ce livre, l’inspecteur du travail est surnommé Monsieur Tronsoneuze, l’avocat de la “TGC” a pour sobriquet Marcel Duvent, le député-maire d’Apidon est incarné par Philippe Leriche, Eddy Jacques est le sénateur de la Meuse Atlantique, le maire d’Ortibrousse s’appelle Marius Dupré, la préfète de la Meuse Atlantique est baptisée Marcelle Gouadat, etc.

Le ton du témoignage est d’emblée donné comme suit :

AVERTISSEMENT
Cette narration est une histoire tirée d’expériences vécues par des entreprises, des patrons et des salariés. Toute ressemblance avec des faits réels n’est donc pas totalement fortuite.
La réalité dépasse parfois la fiction…

Intérêt de ce témoignage :

Cette histoire vraie s’est déroulée dans une région de France où l’industrie, après avoir connu son heure de gloire, est devenue un secteur d’activité sinistré. Dans cette zone, les faillites d’entreprises se multiplient depuis une dizaine d’années et le nombre de chômeurs augmente à un niveau supérieur à celui de la moyenne nationale.

Contrairement à ce qui se produit dans d’autres pays, la faillite est relativement mal perçue en France. L’échec est tabou et les patrons se murent dans le silence. Ce livre s’adresse à toute personne curieuse de comprendre les coulisses d’une faillite et l’engrenage de la liquidation judiciaire.

En préambule, l’auteur précise avoir été le PDG de la société BARBOTIN ET FILS, une vieille entreprise industrielle, qu’il a mené durant dix années à travers ses difficultés périodiques, et ajoute :

“Au cours des deux dernières années la situation est devenue critique économiquement. J’ai alors entrepris une restructuration majeure qui a été combattue par les syndicats au travers des représentants du personnel, et qui a mené à la mort de cette entreprise en janvier 2013.

Les syndicats, en particulier la TGC, mais pas seulement eux… Je tiens donc à apporter mon témoignage de cette aventure, où le « système » (les instances de l’État, les syndicats, les hommes politiques) a contribué à achever BARBOTIN ET FILS et à mettre 160 personnes au chômage. Je ne suis pas le seul patron à avoir vécu ce type de désastre, mais je ne veux pas laisser la mer se refermer derrière ces événements épouvantables sans témoigner.

Il s’agit simplement d’une chronique ordinaire, de ce que vous voyez à la télévision ou bien dans les journaux. Aujourd’hui, une ancienne employée s’est suicidée et les chances de redémarrer une production sur le site d’Ortibrousse sont nulles ; la vente aux enchères des actifs industriels est en cours.

Retour sur le tragique déroulé…”.

Ce livre a été illustré par un ex salarié de la société nommée “Barbotin” pour les besoins de ce témoignage. Ces dessins, violents pour certains, matérialisent le désarroi, la colère, l’incompréhension et sont le fruit de l’imagination révoltée d’un ouvrier de BARBOTIN ET FILS. Sur ces images, qui ponctuent chacune des 5 parties de son développement, le chef d’entreprise est incarné en loup.

Dans la 5ème partie intitulée “Ce que le système pourrait améliorer pour sauvegarder ses entreprises en difficulté”, le lecteur trouvera des propositions et pistes de réflexion pour faciliter le déroulement des procédures collectives, limiter la création de nouveaux chercheurs d’emploi, optimiser la gestion des dettes de l’entreprise (obligation et délai de remboursement…) et, redéfinir le périmètre de la relation avec les syndicats.

Table des matières :

Capture d’écran 2014-09-18 à 16.15.36

Il s’agit du 3ème livre édité après intervention de SpotPink : relecture, corrections, mise en forme, couverture et gestion de la relation avec l’éditeur. Une première séance de dédicace a eu lieu le 12/09/2014 (à huis clos) pour inaugurer la sortie de ce livre qui réjouira certains et fera grincer les dents des autres.

Vous pouvez commander le livre sur le site de l’éditeur Atramenta (cf. caractéristiques et lien ci-dessous) ou directement auprès de votre librairie numérique préférée.

Organiser une interview

Si vous souhaitez interviewer l’auteur, un patron de PME française dans le secteur de l’industrie, ayant connu les affres du redressement judiciaire puis la liquidation judiciaire, contactez-nous par email : contact[@]spotpink.com ou par téléphone au 06.50.86.29.33.

(Article lu 2205 fois)

1 réponse
  1. Carole Blancot
    Carole Blancot dit :

    C’est l’histoire et le témoignage d’un patron de PME Française, qui dirige l’entreprise depuis 10 ans et qui se trouve finalement en redressement judiciaire. Il raconte le terrible engrenage jusqu’à liquidation : échec du dialogue social, plan de sauvegarde raté, grèves dans l’usine, audiences au tribunal, intervention des politiques et syndicats, perspective d’une SCOP, salariés mis au chômage, etc. Les sujets ne sont pas réjouissants mais la lecture est facile et l’on découvre la vie et les réflexions d’un patron qui vit ce que l’on qualifie en France « d’échec ».

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour valider votre commentaire... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.