7 métiers du numérique

7 métiers du numérique qui ont la cote en 2018

Le numérique est un secteur en pleine expansion : de nouveaux métiers s’y créent constamment, d’autres évoluent et presque tous voient leur cote augmenter. Avec le déploiement du Web et la transformation numérique de toutes les entreprises, certains métiers sont de véritables stars en 2018.

En passant au numérique, les entreprises ont décidé il y a maintenant quelque années de se lancer dans la création d’un site internet, une présence sur les réseaux sociaux, de définir une stratégie digitale ; bref de se créer une forte présence dans le monde du numérique.

Ce besoin appelle donc de nombreux travailleurs du Web a être très prisés en 2018. Lesquels ? On vous en donne 7 !

Pour entrer dans l’ère numérique…

DeveloppeurWeb1- Développeur Web

Pour entamer sa transformation digitale, il faut bien évidemment créer son site internet et le développer. Pour cela, bon nombre de professionnels font appel à un développeur Web. Que ce soit au sein d’une agence, en freelance, en SSII ou directement en entreprise, le développeur Web est de plus en plus prisé.

Son rôle

Le développeur web a pour mission principale de créer et de développer des interfaces web et les fonctionnalités qui vont avec.
Ses missions peuvent concerner des sites Internet, des applications web, des outils en ligne et autres…
Il doit donc posséder d’excellentes compétences en code et maîtriser les différents langages de programmation du Web, les CMS et le framework. Ainsi, il peut identifier la meilleure solution technique pour chacune des missions qui lui sont confiées.
Le bon fonctionnement d’un site en ligne repose donc sur le développeur Web. Une fois la mise en ligne de l’outil, du site ou de l’application, il assure un support en cas de dysfonctionnement.

Quelques chiffres

D’après Indeed.fr, le salaire moyen d’un développeur Web serait de 33 448 €/an. L’étude a été réalisée sur les 24 derniers mois auprès de 7 719 personnes.

2- WebDesigner

WebDesignerPour créer un site Internet, le développeur travaille avec le Webdesigner.

Son rôle

Le webdesigner conçoit le design des interfaces d’un site. Il réalise en fait toute l’identité visuelle d’un site internet et crée les différents éléments graphiques de ce site, comme les illustrations, les icônes, les bannières etc.
Son objectif est de rendre un site web attractif afin de séduire les visiteurs.
Il maîtrise parfaitement les différents logiciels de publication assistée par ordinateur et travaille avec quotidiennement.

Quelques chiffres

  • 25 / 35 K€ par an pour les profils de 0 à 2 ans d’expérience.
  • 35 / 45 k€ par an pour ceux qui comptent entre 3 et 6 ans d’expérience.
  • 45 / 50 K€ par an et plus, au-delà de 6 ans d’expérience.

3- Content Manager

ContentManagerEncore tout nouveau, ce métier est en plein essor et fait partie des métiers les plus prisés en ce moment.

Son rôle

Le content manager est un rédacteur web chargé de la gestion du contenu d’un site internet.
Il ne s’occupe pas seulement de la rédaction puisqu’il doit aussi mettre en place toute une stratégie de communication d’un site internet. Il se charge donc de l’emplacement, du format, de la création et de la promotion du contenu à publier.
Le content manager doit à la fois avoir une bonne rédaction web et des compétences poussées en référencement SEO. Ce métier est devenu un incontournable dans le monde du numérique et a pris une place considérable dans la réussite d’un site web.

Quelques chiffres

  • 25K / 32K€ par an pour les profils de moins de 5 ans d’expérience.
  • 35K / 45K€  par an après 5 ans d’expérience.

Pour développer sa présence sur le web

GrowthHacker4- Growth Hacker

Son rôle

Le growth Hacker est un passionné du web qui a pour mission de faire croître une entreprise. Il utilise pour cela tous les outils et systèmes de tracking qu’il a à sa disposition.
Si le Growth Hacker est à l’origine un professionnel principalement demandé par les startups, les grands groupes commencent eux aussi à s’y intéresser. Ses principales activités consistent à booster le référencement naturel d’un site internet, analyser le trafic que ce site génère et d’automatiser certaines tâches marketing afin de gagner en temps et en productivité. Il est une véritable source d’innovation et effectue des veille régulière pour être toujours informé des nouvelles tendances digitales, voire les prévoir.

Quelques chiffres

Étant donné qu’il s’agit là d’un métier plutôt récent en France, son salaire varie en fonction des structures et clients pour lesquels il travaille. Ceci dit on peut compter :

  • Près de 35K€/an pour les Growth Hacker les moins expérimentés.
  • Entre 45 et 65K€/an pour les seniors et experts.

TrafficManager5- Traffic manager

Son rôle

Comme son nom l’indique, le traffic manager est en charge de l’acquisition et de la gestion de trafic.
C’est en fait un publicitaire, spécialisé dans le web. Son but est de développer un trafic et une audience online pour rapporter des leads qualifiés. Pour cela, il met en ligne des campagnes marketing dont il suit l’évolution afin d’établir des analyses de performances.
Grâce à ses analyses, il oriente l’investissement du client afin de lui permettre de gagner plus de leads. Le traffic manager peut aussi être amené à acheter du trafic web !

Quelques chiffres

  • 25/35 K€ pour les profils ayant jusqu’à 3 ans d’expérience.
  • 40/50 K€ pour un traffic manager très confirmé, dont le rôle relève aussi du conseil.

Pour entretenir le lien avec son audience

ExpertCRM6- Expert CRM

Son rôle

L’expert en CRM (Customer Relationship Management) est de plus en plus demandé. Pas étonnant, puisqu’à l’ère du numérique, les structures se rendent compte de l’importance d’entretenir le lien et la bonne relation avec leur clientèle. C’est lui qui va s’occuper d’identifier les indicateurs d’efficacité opérationnelle, de réaliser des enquêtes NPS (Net Promoteur Score), etc.
L’expert CRM aide les entreprise à définir une stratégie pour mieux comprendre leur audience. Pour cela, il étudiera le système mis en place et les données qui concernent les clients, pour mieux conseiller ses clients quant aux choix informatiques à prendre.
Son objectif final est d’améliorer la communication avec l’audience d’un site, d’affiner le ciblage et de fidéliser la clientèle actuelle.

Quelques chiffres

  • Pour les moins expérimentés :  40-45K€/an.
  • Pour les seniors :  45-60K€/an.
  • Pour les plus expérimentés : 65K€/an ou plus.

CommunityManager7- Community Manager

Son rôle

Avec la montée en force des réseaux sociaux, le community manager n’est pas sans emploi. Beaucoup d’entreprises et de clients ayant négligé leur stratégie de social media, ou bien n’arrivant pas à s’y tenir, font appel à un community manager.
Aussi appelé animateur de communauté, il assure et gère la présence de son client sur les réseaux sociaux.
Sa mission est d’interagir avec une communauté sur les médias sociaux afin de créer et de conserver un lien de proximité avec celle-ci. Il s’informe aussi de la réputation de la marque sur internet, en s’intéressant à ce qui ce dit d’elle sur la toile.

Quelques chiffres

En 2018, le salaire d’un community manager débutant démarre à 2 000 € brut / mois.
Ceci dit, il augmente très rapidement.

Notre top 7 des métiers incontournables dans le monde numérique en 2018 est terminé ! Une seule conclusion à en tirer : les métiers du Web sont en plein boom et, s’intéresser à une formation Web de qualité pourrait être une bonne idée, tant la pénurie de main d’œuvre se fait actuellement sentir.

——-

Article rédigé par un invité

(Article lu 16 fois)

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour valider votre commentaire... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

WordPress spam bloqué par CleanTalk.