Business 2017 : technologies d’entreprises à suivre de près

Les outils mis à la disposition des entreprises, que ce soit au niveau de la gestion ou de l’exploitation (production, distribution…) évoluent d’année en année. Ces instruments sont appelés technologies d’entreprises en raison de leurs spécificités techniques. Pour cette nouvelle année 2017, certaines d’entre elles sont à surveiller de près en raison des évolutions constantes des méthodes et pratiques sur les marchés, de l’avancée fulgurante des nouvelles technologies, mais aussi du changement fréquent du comportement des consommateurs.

Crédits : By BRTHSUA – Own work, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=46602464

Le Big Data

Pour schématiser, le Big Data est une masse de données informatiques. Il regroupe diverses informations venant de sources différentes. Ces dernières peuvent être des transactions d’achats en ligne, des publications de contenus (vidéos, textes, images) sur le web, ou encore des inscriptions sur les réseaux sociaux et les newsletters. Le Big Data est un instrument efficace pour les dirigeants. Il peut impacter particulièrement l’entreprise au niveau de sa performance, de son développement, mais aussi de son budget. Grâce à ce stockage révolutionnaire, les entreprises pourront effectivement élargir leur champ d’action, réduire leurs coûts d’exploitation de données et surtout augmenter leur compétitivité face à leurs concurrents sur le marché national et international.

Crédits : sociales para la sociedad

L’Open Social en entreprise

L’Open Social ou Social Collaboratif met en relief une meilleure interaction entre les départements, et plus précisément les différents membres de l’entreprise. Les outils collaboratifs (réseau social, Cloud…) sont mis en œuvre pour accroître la performance, tant au niveau individuel qu’au niveau collectif, des employés. La circulation de l’information au sein de l’entreprise est aussi optimisée. Par ailleurs, une capitalisation des compétences de chaque collaborateur est un autre atout non négligeable de cette technologie d’entreprise. Toutefois, le Social collaboratif requiert un investissement significatif de la part du département informatique de l’entreprise, car il devra rester à la pointe des dernières tendances dans le domaine des TIC.

Le financement participatif

Les plateformes de financement participatif (crowdfunding) devraient continuer à avoir le vent en poupe en 2017. D’après le baromètre du financement participatif réalisé par CompinnoV pour l’association Financement Participatif France, ce mode de financement est plébiscité par les Français. Rappelons qu’en 2015, 2,3 millions de Français ont eu recours au crowdfunding, soit un million de plus qu’en 2014.[1]

Le nombre de porteurs de projet devrait continuer à progresser cette année. La somme rassemblée n’excède que très rarement 10 000€, mais ce coup de pouce au financement reste important pour les porteurs des projets.

Infographie crowdfunding

Crédits: Baromètre du crowdfunding en France en 2015 réalisé par CompinnoV pour Financement Participatif France

Certains sites spécialisés proposent aux entrepreneurs des solutions de financement participatif, basées sur des techniques telles que le crowdlending (Financement participatif par prêt). Ce genre de concept fait intervenir les internautes pour procurer les fonds nécessaires à la réalisation d’un projet. Au premier semestre 2016, les entreprises ont emprunté en moyenne 103 741 € au taux moyen de 7,02 % sur une durée moyenne de 37,5 mois.[2]

Infographie crowdlending

Crédits: Crowdlending.fr

Si le porteur de projet est à la recherche de fonds plus conséquents, il peut toujours se tourner vers le crédit, à court ou moyen terme, et faire une évaluation de ses possibilités sur Bourse des Crédits.

La personnalisation contextuelle

Cette technique marketing n’est certes pas une nouveauté dans la sphère des technologies d’entreprises. Cependant, elle reste d’actualité pour 2017. En donnant au client ce qu’il veut, quand il le veut et, où il le veut, la personnalisation contextuelle permet de satisfaire des consommateurs toujours plus exigeants.

La visite des internautes sur les sites Internet des entreprises doit consister en une expérience unique et ludique. En personnalisant ses relations avec ses prospects et clients, elle se démarque, in fine, positivement de ses concurrents.

———————————————

[1] Baromètre 2015 du Crowdfunding en France http://ow.ly/V1Sr309cLED

[2] Baromètre du crowdlending « Entreprise » de juin 2016 | Crowdlending.fr http://ow.ly/Zudm309cLSA

Cet article a été rédigé par Softibox

(Article lu 20 fois)

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour valider votre commentaire... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.