L’#art dans la #publicité

Pour commencer…L'art dans la publicité

L’art est une activité exercée par l’Homme depuis la préhistoire, s’adressant essentiellement aux sens, aux émotions, aux intuitions et à l’intellect. Étant arrivée bien plus tard, la publicité s’est inspirée de l’art sous toutes ses formes (tableaux, sculptures, poèmes…) au cours de ces deux derniers siècles. En effet, ces deux pratiques relèvent de la créativité et sont donc liées. Le but d’une publicité est de faire connaître un bien, un produit ou un service, promouvoir favorablement son image et/ou faire apprécier ses caractéristiques ou fonctionnalités, inciter un public cible à adopter l’acte d’achat, etc. De manière générale, la peinture est le type d’art le plus réutilisé ou le plus détourné par la publicité.


Pourquoi les entreprises se servent-elles de l’art ?

S’inspirer d’une œuvre pour créer une publicité peut faciliter la mémorisation du consommateur. S’il reconnaît la subtilité de la publicité liée à l’œuvre d’art, il se souviendra de la première plus facilement grâce à la seconde. Il est donc préférable de choisir une œuvre mondialement connue afin de toucher un maximum de personnes, comme par exemple La Joconde ou La Cène de Léonard de Vinci ou encore des tableaux de Van Gogh, Picasso, Monet, Dalí… Cela rend également la marque plus noble. Même si le produit, le bien ou le service présenté dans la pub est banal d’aspect, le fait d’être lié a une oeuvre d’art lui donne une image culturelle valorisante.


Quelques exemples

la Laitière

Crédits: tempsreel.nouvelobs.com

Cette femme connue de tous, représentant la marque La Laitière est en fait un tableau de Vermeer se nommant également La laitière, créé vers 1658. Cela donne à la marque une image authentique. Dans certains cas l’on peut se demander si les oeuvres sont connues par elles-mêmes ou bien grâce aux publicités qui les reprennent.

L'Oréal

Crédits: demeteretkotler.com

L’Oréal s’est aussi inspirée des tableaux de Mondrian avec ces couleurs franches, primaires et ces formes rectangulaires. Cela a ajouté à ses produits une forme de prestige. Cette gamme a eu beaucoup de succès notamment grâce aux 10 robes de la collection automne/hiver 1965 de Yves Saint Laurent qui s’est lui aussi inspiré des tableaux de Mondrian. L’Oréal a donc été associé par ces motifs, à la qualité et au prestige pour devenir une marque de référence.

pub l'homme de Vitruve

Crédits: doltopamartsplast – cite-sciences.fr -henrikaufman.typepad.com

Nous pouvons voir sur la troisième affiche, l’Homme de Vitruve de Léonard de Vinci. Celui-ci est une étude des proportions du corps humain selon Vitruve et est le symbole de l’humanisme. Dans cette étude, l’Homme est considéré comme le centre de l’univers. il est donc très osé pour une marque, comme l’ont fait Toyota ou Lavazza, de s’identifier à cette oeuvre car cela donne un aspect de perfection au produit. Comme si celui-ci était indispensable au bon fonctionnement de l’univers…


Conclusion

L’utilisation de l’art dans la publicité peut être une bonne stratégie de marketing. Cela permet de populariser l’art de manière générale, en faisant même parfois découvrir des oeuvres à travers des publicités.
Les marques pratiquent cette association pour bénéficier de la qualité, du raffinement et de la tradition que leur offre cette fusion avec une oeuvre.
Enfin, les publicités inspirées de l’art se différencient certainement des autres par la référence culturelle qui est faite.


Sources


Auteure de ce billet

Pauline CazenavePauline Cazenave
Stagiaire chargée de communication et marketing chez SpotPink pour un durée de 6 semaines. Actuellement en première année de BTS communication à l’école européenne ETS à Paris, je suis particulièrement intéressée par la communication d’entreprise et l’impact qu’une bonne communication peut avoir sur une marque. Je suis passionnée de sport et par tout ce qui touche à l’art. De nature sociable et dynamique, j’aime faire de nouvelles rencontres et être mise au défi.

(Article lu 2097 fois)

1 réponse
  1. Pikachu
    Pikachu dit :

    Bonjour,

    A mon avis, une opération de street marketing mélangée à du street art ne peut qu’attirer les regards et pourrait mieux faire passer un message. Certes, l’art de la publicité ne cessera jamais d’évoluer.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour valider votre commentaire... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

WordPress spam bloqué par CleanTalk.