Le télétravail est-il si avantageux ?

Depuis qu’Internet est apparu dans nos vies et qu’il s’est démocratisé, un nouveau mode de travail a émergé : le télétravail (ou telecommuting en anglais). En 2013, 17% des français y avaient déjà recours. Cette façon de travailler est maintenant reconnue par l’état et fait l’objet d’un encadrement, tout comme le travail “classique”. Il existe ainsi une charte du télétravail : http://bit.ly/1bzD98o.

Le télétravail peut s’effectuer dans plusieurs lieux

Il peut bien évidemment être exercé au domicile du salarié.

Crédits : lechodespopotes.com

Il peut aussi s’effectuer hors-domicile, dans des lieux non-professionnels tels que les bibliothèques par exemple, ou encore dans des tiers-lieux. Les tiers-lieux sont des espaces entre maison et travail, où les individus peuvent se rencontrer, se réunir et échanger de façon formelle et/ou informelle. Cependant, bien que ces nouveaux espaces de travail soient en plein essor, les entreprises françaises sont à la traîne quant à leur utilisation. Il en existe 160 actuellement en France. Ils sont avant tout utilisés par des indépendants et des salariés de PME-TPE. Selon le responsable de LBMG Worklabs, « seules 5 % des entreprises du CAC 40 y réfléchissent ». (Source : Le Figaro).

Enfin, le télétravail peut aussi s’effectuer de manière nomade, c’est-à-dire dans les transports ou d’une façon plus générale en situation de déplacement. Bien que les modalités concernant le lieu de travail soient à définir avec les employeurs, cette mobilité permise par le télétravail est un avantage indéniable.

De plus, le télétravail contribue à faire diminuer l’absentéisme et les retards. Il peut être plus adapté aux personnes en situation de handicap, ainsi qu’aux employés chargés d’enfants car il permet un aménagement plus souple des horaires de travail. De nombreux salariés en situation de télétravail trouvent que cette façon de travailler leur procure une plus grande autonomie.

Les critiques communes envers le télétravail

Cependant, le télétravail suscite encore de la méfiance et certains dirigeants d’entreprises sont même complètement opposés à cette pratique. A titre d’exemple, en 2013, la patronne du groupe Yahoo, Marissa Mayer, a décrété que tous les salariés seraient désormais obligés de venir au bureaupour ressentir l’énergie et l’excitation du travail en équipe“. (Source : Le Monde).

Il est vrai que le télétravail peut comporter des aspects négatifs. 79% des personnes en télétravail le font depuis leurs domicile (Source : Le Figaro). L’absence de contact avec l’entreprise, les supérieurs et les collègues peut amener l’individu à ressentir un certain éloignement. Les tiers-lieux permettent de remédier à ce sentiment d’éloignement. Bien que ces espaces ne soient pas encore très nombreux, il s’en développe de plus en plus chaque année. Contrairement au télétravail exercé depuis le domicile, les infrastructures et la présence d’autre coworkers dans ces tiers-lieux offrent la possibilité de travailler comme si l’on se trouvait au bureau.

Une autre critique faite à l’encontre du télétravail est qu’il empiète sur la vie privée du salarié. Les individus peuvent éprouver des difficultés à bien séparer leur vie privée et leur vie professionnelle. Afin de remédier à cela, certaines personnes optent pour aménager un espace chez elles qui soit uniquement dédié au télétravail. Ainsi, installer un bureau chez soi, utiliser un ordinateur spécifique pour son travail voire aménager une pièce dans son domicile, si possible fermée d’une porte, permet de remédier à ce problème. Il est également possible de faire appel à des professionnels pour apprendre à s’organiser. Certaines entreprises proposent parfois des formations allant dans ce sens.

Quels effets sur la productivité ?

En tenant compte des avantages et des inconvénients du télétravail, on peut alors se poser la question suivante : le télétravail favorise-t-il vraiment la productivité ?

Un chercheur de l’université d’Innsbruck, en Autriche, a tenté de répondre à cette question et a mené une étude en 2012. Il a comparé la productivité d’individus travaillant dans un laboratoire de recherche avec celle d’autres individus travaillant pour ce même laboratoire mais en situation de télétravail. 125 personnes au total ont participé à cette étude.

Il a pu observer plusieurs résultats. Tout d’abord, les hommes seraient légèrement moins productifs que les femmes en situation de télétravail. Il n’y a pas de différence entre les femmes travaillant dans le laboratoire et celles télétravaillant. De plus, il a pu noter que les individus ayant tendance à procrastiner sur leur lieu de travail ne sont ni plus, ni moins efficaces en situation de télétravail. Il tire le même constat chez les personnes éprouvant un besoin de contrôle personnel, ces dernières ne sont ni plus, ni moins efficaces en cas de télétravail.

Crédits : mariamercantiguerin.com

Le principal effet observé est que lorsqu’une personne se voit confier une tâche nécessitant d’être productif (ici, cela consistait à entrer des données dans un tableur), il y a plus de chance pour qu’elle soit moins performante en situation de télétravail que lorsqu’elle travaille dans son entreprise. Cependant, il a aussi noté que dans le cas où les sujets doivent accomplir une tâche nécessitant de la créativité, c’est l’effet inverse qui se produit : les sujets sont meilleurs en condition de télétravail.

Ainsi, selon cette étude, l’environnement aurait bien plus d’importance que la personnalité. Néanmoins, il souligne également le fait que travailler en groupe peut influencer la productivité sur le lieu de travail. En effet, lors de la tâche de “productivité”, le simple fait d’entendre les autres personnes autour de soi taper sur leur clavier pour entrer les données a pu inciter les personnes à être plus performantes dans le travail qui leur a été demandé.

Bien entendu, ces résultats ne doivent pas être généralisés et des études ultérieures menées sur les mêmes personnes pourront compléter ces premiers enseignements. Reste à trouver des sujets qui soient volontaires et sur une longue période. Enfin, la productivité est un concept difficile à mesurer en tant que tel et, comme cette étude le démontre, elle peut être influencée par différents facteurs.

Sources :

——————————————

 Alexandre Pousset
Stagiaire chargé de Communication et Marketing chez SpotPink pour une durée d’1 mois. Actuellement en Master 1 de Psychologie Sociale Appliquée à l’Université Paris Ouest  Nanterre La Défense, je suis très intéressé par les domaines de la publicité, du marketing et de la communication. De nature curieuse, je suis passionné par les nouvelles  technologies et la musique. Vous pouvez me contacter via Facebook.

 

(Article lu 1479 fois)

3 réponses
  1. campagne emailing
    campagne emailing dit :

    Le télétravail a ouvert beaucoup d’horizons aux personnes qui n’ont pas accès au marché du travail et ce pour plusieurs raisons (Hausse du chômage, économie en berne,……) . Malgré tous les inconvénients liés au télétravail que vous avez cité dans votre article il reste comme même une solution très intéressante. Merci pour votre article !

    Répondre
  2. Didier M
    Didier M dit :

    Le télétravail, vaste sujet j’ai autour de moi des personnes qui exercent leur métier dans ce contexte.Il est certains que le calme d’un environnement à domicile peut profiter a la productivité quand les personnes sont responsables et adultes.Le fait d’être au calme permet une meilleure réflexion D’ailleurs quand j’ai des taches complexes à réaliser je les peaufine d’abord chez moi, le matin très tôt. Mais l’environnement du bureau est aussi indispensable aux échanges, et règlement de problèmes en équipe. La solution est dans l’alternance domicile bureau

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour valider votre commentaire... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.