#Tatouages électroniques: êtes-vous concerné(e) ?

Tatouage-ange-homme-dosAujourd’hui, tout le monde est connecté, tous les détails de nos vies peuvent se retrouver sur ​​internet. Parce que rien ne disparaît véritablement sur ​​le web, celui-ci fonctionne comme un tatouage pour chacun de nous : un tatouage électronique. Ce type d’empreinte a une signification, une valeur et raconte une histoire.
Parce que beaucoup de nos informations personnelles se retrouvent sur internet, elles deviennent accessibles à tout le monde.
Si nous pouvons cacher un vrai tatouage, il est devenu très difficile voire impossible de masquer un tatouage ​​électronique.
Chaque personne croisée dans la rue, peut en quelques minutes accéder à l’intégralité de notre vie à partir d’un simple téléphone portable, à cause de nos comptes Facebook ou Twitter par exemple.
Tout le monde peut voir la vie de tout le monde. Enoncé comme ceci, c’est assez effrayant mais c’est malheureusement la vérité.
La notion de vie privée est ainsi remise en cause. Les entreprises peuvent utiliser ces informations à des fins commerciales ou encore des employeurs peuvent les consulter avant de prendre la décision d’embaucher quelqu’un.
Ces informations sont susceptibles d’être utilisées par n’importe qui, pour n’importe quelle raison. En fait, les tatouages ​​électroniques venant de nos vies virtuelles peuvent influencer notre vie réelle.

Juan Enriquez soulève l’hypothèse que ces tatouages électroniques peuvent nous rendre de plus en plus proches de l’immortalité. En effet, toutes ces informations vivront beaucoup plus longtemps que nous même, sous-entendu nos vies virtuelles survivront à notre mort.
Si son hypothèse est vraie, il se réfère à quatre leçons grecques, car les Grecques ont réfléchi à ce qui se passerait si les Dieux, les humains et l’immortalité se mélangeaient pendant quelques temps.

  • Sisyphe : La leçon de cette histoire racontée est de prêter attention à nos actes qui pourraient s’avérer irréversibles. Si nous faisons quelque chose de mal à un mauvais moment et si cela arrive sur Internet, même si nous n’étions pas responsable, nous serions catalogués et l’histoire contribuerait à une mauvaise réputation. Celle-ci nous suivrait au cours de toute notre vie et même longtemps après notre mort.
  • Orphée : Orphée a essayé de sauver sa promise de l’enfer grâce à ses sens de négociation avec les dieux. Ces derniers ont accepté à la condition qu’il ne la regarde pas en se retournant, et ce, jusqu’à ce qu’ils sortent de l’enfer. Craignant qu’elle ne soit plus derrière lui, il se retourna et la perdit finalement à jamais. La morale ici est de ne pas juger quelqu’un à cause de traces trouvées sur Internet à propos de cette personne, traces qui peuvent être très anciennes. Par exemple, la photo d’une personne prise lors d’une fête arrosée ne doit pas fausser notre point de vue sur elle. Les gens ne sont pas parfaits, ils font des erreurs car ils sont humains.
  • Atalante : Elle doit épouser quiconque la battant pendant une course à pied, mais si c’est elle qui gagne, le prétendant meurt. Elle a épousé Hippomenes parce qu’il était intelligent, il savait qu’il ne pouvait pas gagner, il laissa tomber des pommes d’or quand elle passa devant lui pendant la course. Perturbée plusieurs fois, elle perdit. La leçon que nous devrions tirer de cette histoire est de ne pas nous laisser distraire de notre but initial, car Internet est plein de pièges.
  • Narcisse : Il est tombé amoureux de son reflet dans l’eau et se noie dans la rivière. Nous devons faire attention à ce que nous affichons de nous : photosvidéos, image globale et ne pas être attirés par la facilité d’accès à la célébrité sur le net. Ce dernier peut créer ses propres effets pervers.

Source : Juan Enriquez : Your online life, permanent as a tattoo

————————————————————————————————————

Auteur de cet article :

sacha MartineauSacha Martineau
Chargé de Communication et Marketing (Stagiaire) chez SpotPink. Je termine ma première année en école de commerce à l’ESCE. J’aime le contact avec les gens et devoir sans cesse m’adapter. Je suis très intéressé par la publicité, la communication et le marketing. Etant également passionné par les sports mécaniques cela m’a permis de développer mon esprit de compétition. Vous pouvez me contacter via Facebook : Sacha Martineau. Mes tweets sur @spotpink seront signés par ^S.

(Article lu 16816 fois)

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour valider votre commentaire... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

WordPress spam bloqué par CleanTalk.