L’homme, l’avenir du numérique #HADN

hadn_visuel“L’homme, l’avenir du numérique” peut inquiéter certains et enjouer d’autres. Ici la question est en fait de savoir si tous les hommes en entreprise sont prêts à changer leur mode de travail pour s’ouvrir vers des actions digitales et numériques.

Ce sujet a été abordé le 20 mai 2014 lors d’un événement organisé conjointement par Orange Business Services et ANDRH, dans le cadre de conférences et d’une table ronde.

C’est Thierry Bonhomme, le Directeur Exécutif d’Orange Business Services qui a ouvert l’évènement. Ensuite, Frédéric Oudéa, Président-Directeur général du Groupe Société Générale a abordé la “vision de la transformation numérique de l’entreprise, et son orchestration : ambitions et limites de l’exercice”.
Puis une table ronde a traité la question suivante : “comment insuffler la culture du digital ?” avec pour invités :

  • Philippe Canonne, Président de la commission nationale prospective et innovation de l’ANDRH et DRH de la FNAC,
  • Ghislain Lescuyer, DSI du groupe Alstom,
  • Frédéric Bardeau, entrepreneur et cofondateur du projet Simplon.co.

Ensuite, quatre ateliers ont été mis en place par différents intervenants. Enfin, Barbara Dalibard, Directrice Générale de la Branche SNCF Voyages est intervenue sur le sujet.

Les quatre dimensions du numérique :

  • La mobilité des salariés et la flexibilité de l’entreprise.
  • Le big data : gestion de masse de données intelligentes.
  • Le cloud : ensemble de processus qui consiste à utiliser la puissance de calcul et/ou de stockage de serveurs informatiques distants, à travers un réseau.
  • Le digital.

Ces quatre dimensions ont un fort impact sur les sources d’informations, les ressources humaines ainsi que les clients.

Le numérique va favoriser le dialogue interne ; en effet, l’exemple cité a été celui d’un réseau social interne qui permet de briser la ligne hiérarchique classique tout en favorisant la mobilité de l’information et la circulation des idées de tous les salariés d’une entreprise ou d’une organisation. Grâce à ce système, les collaborateurs s’expriment librement et plus d’une idée citée a été mise en œuvre.

Ensuite, les résultats d’une étude réalisée par Médiascopie sur la transformation digitale et les DRH ont été présentés.

88 mots relatifs à la transformation digitale ou numérique sont considérés comme positifs par 100 DRH (chaque mot était noté entre 0 et 10 – “positif” veut dire que la note se situait entre 5 et 10).
Cependant, peu de mots faisant référence à la transformation digitale ou numérique ont été notés au-dessus de 8 : ceci signifie qu’il y a un fort degré d’incertitude chez les DRH concernant ce sujet.

« Les DRH se placent comme l’avenir du numérique »

Denis Muzet, président de l’association Médiascopie a cité cette phrase. Ceci montre que les DRH se considèrent comme des acteurs essentiels pour cette transformation digitale et numérique, contrairement par exemple aux personnes occupant des fonctions d’administration, qui se sentent beaucoup moins concernées.

Certains risques sont tout de même énoncés quand à la transformation digitale et numérique dans les entreprises et les organisations :

  • L’addiction (aux réseaux sociaux par exemple au travail).
  • La déshumanisation : la perte du contact direct.
  • La fracture digitale : la disparité d’accès aux technologies informatique dans les pays et entre les pays.
  • La formation au digital d’un sénior par un jeune.
  • Le vol et les fuites des données confidentielles.
  • La géolocalisation qui peut parfois être une menace pour la vie privée.

Une recherche de protection doit donc être mise en place afin de rassurer les hommes qui sont les premiers concernés et touchés par une transformation digitale et numérique.

A voir aussi :

————————–
Auteure de ce billet
Julie MorgeseJulie Morgese
Stagiaire chargée de communication et de marketing chez SpotPink pour une durée de deux mois. Ce stage me permet de clôturer ma deuxième année à l’ISEG Marketing & Communication School, une école de commerce. Je suis très intéressée par le domaine de la communication, j’ai aussi envie de découvrir le fonctionnement de la publicité ainsi que les actions de marketing. Je suis de près l’évolution des technologies car elles font aujourd’hui partie de la vie de chacun. Passionnée par la danse, je suis ouverte d’esprit et j’aime découvrir des nouvelles choses comme des pays, des langues ou encore des cultures différentes de la mienne. N’hésitez pas à me suivre ou à me contacter sur mon compte Twitter : @JulieMorgese ou Facebook : Julie Morgese. Mes tweets sur @spotpink seront signés par ^Ju.

 

(Article lu 1712 fois)

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour valider votre commentaire... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

WordPress spam bloqué par CleanTalk.