Comment choisir son média publicitaire ?

Les 5 médias classiques utilisés en publicité

  • L’affichage est un des premiers média utilisé par la publicité, probablement car son coût n’est pas très élevé. De plus, il est visible par un grand nombre de personnes. L’inconvénient est le manque de ciblage, et la fréquence de lecture du message publicitaire quasiment nulle. La plupart des affichages sont sur le trajet du travail ou du retour à la maison. Les personnes sont donc pressées, ou même stressées, donc ne prennent pas le temps de jeter un coup d’œil à ce qui les entoure.
  • La presse est régulièrement utilisée pour son prix relativement faible et son ciblage plutôt précis. Cependant, la lecture du message ne va pas de soi pour les lecteurs, qui privilégient la lecture du contenu plus que les messages publicitaires.
  • La télévision présente l’avantage d’un nombre d’auditeurs très important. C’est pourquoi ce média est très utilisé malgré son prix élevé. Le revers de la médaille est le fait que l’annonceur est noyé dans le tunnel de publicités qui paraît interminable aux téléspectateurs. La mémorisation du message est donc très faible.
  • La radio est considérée comme un média d’accompagnement. En effet, l’auditeur lambda l’allume dans les transports en allant au boulot, ou quand il se sent seul dans son appartement pour remplir le silence. Le ciblage n’est pas très précis, mais la mémorisation est très importante. Qui ne connait pas le jingle de Carglass ?
  • Rien n’est plus efficace que le cinéma pour faire de la publicité, parfois même sans que le spectateur s’en rende compte. Outre le placement de produit, les bandes-annonces publicitaires sont regardées à un taux de presque 100%. Cela est dû au fait que le spectateur est détendu et présent de son plein gré, donc plus ouvert à la publicité.

Un média jeune et prometteur : l’Internet

Ce nouveau média est de plus en plus privilégié par les annonceurs, pour son innovation par rapport aux autres médias. Réseaux sociaux, bannières, vidéos pré-roll, interstitiels, liens sponsorisés et encore bien d’autres formes existent pour faire de la publicité par le web. C’est sans doute ce qui attire de plus en plus d’annonceurs. Il présente l’avantage d’un peu élevé par rapport aux médias du cinéma et de la télévision. La publicité internet permet de cibler les consommateurs de manière très précise, mais ceci devient aussi la limite de l’expansion de ce média.

Effectivement, pour cibler de manière aussi fine, les annonceurs ont tout intérêt à disposer d’information sur leur cible. A cet effet, ils sont capables d’acheter des données personnelles aux réseaux sociaux les plus utilisés (Facebook, Twitter…), tout en sachant que 85% des Français refusent l’utilisation de leurs données personnelles à des fins de ciblages publicitaires. Les internautes saturent d’information et aspirent à ce que l’on s’adresse à eux de façon personnalisée. La divulgation de données privées de plus de 6 millions d’utilisateurs Facebook ne renforce pas la confiance en les réseaux sociaux. La publicité sur internet inspire donc une ambiance suspicieuse parmi les utilisateurs vis-à-vis des annonceurs.

Exemples de campagnes très réussies

Tippexperience

 hunter

Perrier Fantasme


Perrier TheVoyeur-ThePrivateDance from Doc News on Vimeo.
———————

Auteure de ce billet

Elisa Pezeretelisa pezeret

Chargée de communication et marketing (stagiaire) chez SpotPink. Je viens de valider ma 1ère année à l’ESP (Ecole supérieure de publicité) à Paris. Je pratique la Street danse depuis maintenant trois ans. Je suis passionnée de musique en tout genre. Vous pouvez me parler en français et en anglais.
Mon compte Twitter.

 

(Article lu 16789 fois)

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour valider votre commentaire... * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.